Master Recherche Spécialité : Littératures, idées, poétiques

Nature : Formation diplômante

Niveau du diplôme : BAC +5

Durée des études : 4 semestres

Formation en ligne

Objectifs du Master

La spécialité recherche " Littératures modernes et contemporaines " du Master « Littératures » implique un intérêt pour toutes les littératures enseignées à l’Université Blaise Pascal (littératures francophones, hispanophones, lusophones, anglophones, italienne, russe, allemande), ce qui inclut bien évidemment la littérature française (18e, 19e et 20e siècles), ainsi que la littérature générale et comparée, sans oublier la stylistique. Cette spécialité a une orientation comparatiste importante, qui permet d’assurer une transdisciplinarité forte. Le parcours « Littératures modernes et contemporaines » (120 crédits) a pour objectifs :

  • La formation générale des étudiants à la recherche littéraire. La formation place prioritairement l’accent sur les méthodologies et sur l’acquisition de différents outils d’analyse, en fonction des époques et cultures abordées, ainsi que du champ disciplinaire concerné (littératures française ou étrangère, littérature générale et comparée).
  • L’initiation active à la recherche avec une insertion progressive dans l’équipe d’accueil de rattachement (CELIS, EA 1002 : Centre de recherche sur les littératures et la sociopoétique). Chaque année un thème commun est proposé dans la seconde année du master en accord avec les recherches actuelles du Centre de recherches (ex : socio poétique des mythes, intertextualité, les métamorphoses du temps, littérature et identité, etc.) afin que les étudiants puissent bénéficier pleinement des séminaires et des colloques organisés. Dans cette optique, les sujets de mémoire sont proposés autant que possible dans le cadre des recherches en cours et les étudiants sont encadrés dans les équipes d’accueil.
  • L’acquisition d’une culture littéraire générale. La 1ère année met en regard littérature française et littérature comparée. La 2ème année, qui approfondit cette démarche, rend obligatoire la maîtrise d’une langue vivante, les modules de littérature étrangère étant faits dans la langue. Les étudiants doivent pouvoir trouver des repères dans d’autres littératures. Aux savoirs spécialisés s’ajoute l’acquisition de la mobilité d’esprit indispensable à toute véritable recherche.
  • Le maintien et l’approfondissement des langues vivantes (des cours de littérature dans la langue étant offerts dans le M2).
  • Un autre objectif pédagogique et scientifique est de permettre non seulement la réflexion critique et la capacité à élaborer des problématiques dans la recherche, mais également de combattre le cloisonnement disciplinaire en ce que celui-ci peut avoir de stérilisant. Il ne s’agit évidemment pas de renoncer ni à la spécialisation, ni à l’érudition pointue, mais de savoir également organiser une recherche par transversalité, de manière interdisciplinaire : les étudiants littéraires ont besoin de pouvoir utiliser l’anthropologie, la sociologie, l’histoire, etc., pour enrichir et éclairer de manière féconde leur recherche.
  • L’acquisition combinée de méthodes pointues et d’approches transversales, voire transdisciplinaires, permet ainsi :
    - de former les étudiants aux métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur,
    - de former des esprits plus aptes à affronter une recherche spécialisée (la thèse),
    - de donner une plus grande aptitude aux étudiants à s’orienter librement dans la recherche professionnelle.